Abuzer KIZIL, Patrice BRUN, Laurent CAPDETREY, Raymond DESCAT, Pierre FRÖHLICH et Koray KONUK, Pidasa et Asandros : une nouvelle inscription (321/0)

Résumé. – Une inscription découverte en 2011 dans des conditions fortuites donne le texte du premier décret de la cité carienne de Pidasa, daté de 321/0. La cité y honore des agents du satrape Asandros, qui ont géré les finances de la cité et ont restitué des objets à un de ses sanctuaires, qui doit être celui où le texte a été gravé, celui du dieu carien Toubassis, inconnu jusque-là. Le décret offre l’occasion de réexaminer la nature du pouvoir d’Asandros en Carie.

 Abstract. – An inscription, discovered by chance in 2011, provides the text of the first decree of the Carian city of Pidasa, dated 321/0. The city honours officials of the satrap Asandros who were in charge of managing the finances of the city and who restored objects to one of its sanctuaries, which must be that of Toubassis – a deity thus far unknown – since it is here that the inscription is to be set up. The decree provides an opportunity to reconsider the nature of Asandros’ power in Caria

Respectivement : A. Kızıl Université de Muğla ; P. Brun, L. Capdetrey, R. Descat, P. Fröhlich Université Bordeaux Montaigne, UMR 5607 – Institut Ausonius ; K. Konuk CNRS – UMR 5607 – Institut Ausonius.

Cet article a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme Investissements d’Avenir portant la référence ANR-10-LABX-52. Nous remercions P. Hamon et les deux experts anonymes de la REA pour leurs utiles remarques, F. Delrieux pour avoir réalisé la carte de l’ill. 2, ainsi que ceux qui ont bien voulu nous éclairer sur certains points particuliers, D. Ackermann, I.-J. Adiego, L. Dubois, D. Knoepfler et S. Minon. La responsabilité des vues présentées ici incombe néanmoins aux seuls signataires de l’article.