Alain BILLAULT, Entre rhétorique et esthétique : la poésie dans le traité Du Sublime

Résumé. – L’auteur de traité Du sublime utilise la poésie comme un gisement d’illustrations et de preuves pour ses démonstrations relatives à la rhétorique, mais aussi comme une source de beauté qui lui inspire des jugements et des théories esthétiques. Cette utilisation de la poésie révèle sa situation comme ensemble de données textuelles disponibles pour tout projet intellectuel et comme littérature vivante. Elle nous permet aussi d’apercevoir le double visage de Longin, théoricien de la rhétorique et critique littéraire.

Abstract. – The author of On the Sublime uses poetry as a fount of illustrations and arguments for his discussions of rhetoric, but also as a well-spring of beauty from which he derives aesthetical judgments and theories. This use of poetry reveals its situation as a bulk of textual data available for any intellectual project and as living literature. It also enables us to catch a sight of the two faces of Longinus, a theoretician of rhetoric and a literary critic.

Alain BILLAULT, Université de Paris-Sorbonne ; alainbillault@orange.fr