Chronique Gallo-Romaine 2018

sous la direction de Nicolas Mathieu

Isabelle FAUDUET, Nicolas MATHIEU, Bernard RÉMY

Voici la dix-septième livraison de la « nouvelle » présentation de la Chronique gallo‑romaine, la deuxième que je dirige. Elle s’inscrit dans la continuité de la quinzaine des Chroniques sous la responsabilité rigoureuse et efficace de Bernard Rémy. L’ensemble de cette Chronique 2018 a été réalisé par B. Rémy, I. Fauduet et moi-même, dans le souci habituel de qualité et d’utilité auxquelles nous sommes particulièrement attachés dans des temps où l’accès aux informations semble facilité par les outils informatiques mais est en réalité dépourvu de hiérarchie et de classement. La Chronique étant désormais uniquement accessible par internet, il nous paraît d’autant plus nécessaire de maintenir l’esprit de sa conception. Cette nouvelle livraison est consacrée aux généralités sur la Gaule, aux provinces des Alpes et à la Narbonnaise. Elle a bénéficié notamment de l’aide de Blandine Nouvel (Centre Camille Jullian), Antoine Hermary, Philippe Leveau que nous remercions chaleureusement de leur travail.

Nicolas Mathieu, Grenoble, décembre 2018.

Le texte intégral de la chronique peut désormais être téléchargé ou consulté en fichier pdf interactif.

Souhaitant vivement que les responsables de cette Chronique soient aussi bien informés que possible des nouvelles publications, la rédaction de la revue, prie instamment Mesdames et Messieurs les Directeurs/trices de revues et notamment des revues régionales ou locales, les éditeurs, les auteurs d’ouvrages, d’articles et de brochures traitant de la Gaule romaine de bien vouloir envoyer un exemplaire de leurs publications, soit à la Rédaction de la Revue des Études Anciennes, Maison de l’Archéologie, université Bordeaux Montaigne, Esplanade des Antilles, 33607 Pessac Cedex, soit directement au coordinateur de cette Chronique, Nicolas MATHIEU, Professeur d’histoire romaine, Université Grenoble‑Alpes, UFR SH, Bât. ARSH, 1281, av. centrale, 38400, Saint-Martin-d’Hères. Dans les deux cas, on est prié de mentionner : « pour la Chronique gallo-romaine de la REA ». Nous remercions vivement ceux qui ont pris la bonne habitude de nous assurer un service de presse régulier. Nous espérons que d’autres suivront.