Ivan DI STEFANO MANZELLA, Infiltrazioni pericolose : un nome inesistente (Crobulegua) e tre tituli alieni fra Cuma, Roma e Saint-Médard-en-Jalles (Gironde, France)

Ivan Di STEFANO MANZELLA[*]

Résumé. – La notion de danger attachée aux tituli alieni est soulignée par deux tombes romaines avec inscriptions traditionnellement attribuées au territoire de Bordeaux par les érudits du XXe siècle. «Découvertes» en 1953, réutilisées dans des murs au moulin du Thill à Saint-Médard-en-Jalles (Gironde), elles ont en fait été trouvées à Cumes et probablement à Rome. L’histoire de ces marbres et de leurs textes (en particulier celui de Marcus Aetrilius Sabinus), déjà publiés au XIXe siècle (voir CIL X, 2776 = VI, 22993 et X, 2749), est reconstruite suivant un itinéraire qui passe par Rome durant une période allant de 1853 à 2003.

Abstract. – The idea of danger linked to tituli alieni is highlighted by two Roman inscribed tombstones, traditionally attributed to the territory of Bordeaux by scholars of the twentieth century («discovered» in 1953, reused in the walls of Thill mill in Saint-Médard-en-Jalles, Gironde) but in fact found in Cumae, and probably in Rome. The history of these marbles and their texts (especially that of Marcus Aetrilius Sabinus), already published in the nineteenth century (see CIL X, 2776 = VI, 22993 and X, 2749), is reconstructed following a route that passes through Rome during the 1853 to 2003 period.

Notes
  1. Università di Viterbo, Facontà di Conservazione dei Beni Culturali..