Jamal BELLAKHDAR, Que mangeaient les lotophages ? Contribution de l’ethnobotanique maghrébine à l’interprétation d’un passage de l’Odyssée

Résumé. – Dans le cadre d’un essai d’interprétation d’un passage de l’Odyssée relatif à l’arrivée d’Ulysse chez les Lotophages, nous sommes revenus sur les effets étranges provoqués par la consommation du lotos sur le comportement des éclaireurs d’Ulysse. Une pratique récréative qui a cours chez les Beni Bou Ifrah du littoral méditerranéen marocain, et que nous avons récemment relevée, nous a permis en effet de mieux comprendre un usage ethnobotanique presque similaire observé chez les pêcheurs de corail de Marsa Al-Kharaz (ancien mouillage du littoral algérien) par le géographe arabe du Xe siècle Ibn Hawqal et, du coup, d’entrevoir une explication rendant compte de manière convaincante des perturbations psycho-comportementales dont le récit homérique attribue la cause au lotos.

Abstract. – During their journey to go back to Ithaca, Odysseus and his companions happened to reach the country of the Lotophagoi. Some of them consumed the lotos which had strange effects on their behaviour. Nowadays, I have observed among the Beni Bou Ifrah (Mediterranean coast, Morocco) a recreation which have helped me to understand a passage from Ibn Hawqal’s text (10th century) about the coral fishermen of Marsa Al-Kharaz (ancient anchorage on the Algerian coast). Then, it has become possible to provide a new explanation for the behavioural perturbations Homer’s Odysseus has assigned to the lotos consumption

Jamal BELLAKHDAR ; jamalbellakhdar@hotmail.com