Jean-Yves STRASSER, La chronologie de la crise de 238

Résumé. – Tous les paramètres permettant d’établir la chronologie de l’année 238, entre la révolte africaine et l’avènement de Gordien III, sont examinés : la durée des règnes ; l’apport de la documentation égyptienne, qui doit être considéré comme fiable ; le monnayage à Rome et à Alexandrie ; les constitutions impériales ; la date des Kapetôlia, pendant lesquels eut lieu l’assassinat de Pupien et Balbin ; les inscriptions datées de la première moitié de 238, en particulier l’inscription de Virunum CIL ΙΙΙ 4820, qui fournit désormais un repère plus solide pour l’avènement de Gordien III. L’ensemble s’oppose à une chronologie haute, que ne soutenait que l’inscription de Shaqqā en l’honneur du tout jeune Auguste ; elle a bien dû dans un premier temps être gravée en l’honneur de Maximin puis modifiée deux fois, la dernière pour honorer Philippe l’Arabe. La période la plus probable pour le dies imperii de Gordien est celle des jeux Apollinaires, entre le 6 et le 13 juillet ; on peut à nouveau défendre comme jour possible le 9 juillet.

Abstract. – All elements for establishing the chronology of the year 238, between the African revolt and the advent of Gordian III, are reconsidered: the duration of the reigns; the contribution of Egyptian documents, which must be considered reliable; the mint in Rome and Alexandria; the imperial constitutions; the date of the Kapetôlia, during which the murder of Pupienus and Balbinus took place; the inscriptions dating from the first half of 238, in particular the inscription of Virunum CIL ΙΙΙ 4820, which now provides a more robust marker for the advent of Gordian III. All data are in contradiction with the high chronology. This chronology derives from the inscription from Shaqqā in honour of Gordian; actually it was initially engraved in honour of Maximinus and amended twice, the last to honour Philippus Arabs. The most likely time for the dies imperii of Gordian is that of the Apollinarian games, between 6 and 13 July; we can again defend as possible day July 9.

Jean-Yves STRASSER, CNRS, UMR 8210-ANHIMA, Paris ; aljystrasser@yahoo.fr