LE NOM DES RUTÈNES, Jacques LACROIX

Résumé. – L’appellation des Ruteni est bien attestée chez les auteurs gréco-romains (principalement César) et dans plusieurs inscriptions révélées par l’archéologie. Le peuple est gaulois, son ethnonyme semble pouvoir s’expliquer par la langue celtique. Mais on en ignore l’origine. Toute une série d’hypothèses ont été faites, aucune n’est recevable (pour des raisons aussi bien phonétiques que sémantiques). L’étude donne une solution étymologique inédite : les Rutènes seraient le « Peuple-des-Très-Ardents » ; elle tâche d’expliquer les raisons de cette dénomination.

Abstract. – The name Ruteni has been properly substantiated by Greco-Roman authors (mainly Caesar) and several inscriptions revealed by archeological finds. The people are Gauls, their ethnonym may be explained through a Celtic language, the origins of which are unknown. A whole series of hypotheses have been put forward but none have been considered acceptable (for both semantic and phonetic reasons). This study offers a novel etymological solution whereby the Ruteni would be the « Very-Ardent-People » ; it also endeavours to give an explanation to this denomination.

Mots-clés. – Peuples gaulois, ethnonymes, langue gauloise, celtique, Ruteni, Rutènes.

 

Jacques LACROIX, Docteur de l’Université de Bourgogne ; jacques.lacroix.sens@neuf.fr