Moretti (J.-Ch.), 1873-1913 Délos, ΔΗΛΟΣ, Delos. Images d’une ville antique révélée par la fouille. – Athènes : École française d’Athènes, 2017. – 160 p. : bibliogr., ill. – (Patrimoine photographique ; 3). – ISBN : 978.2.86958.294.1.

Troisième volume de la collection Patrimoine photographique créée en 2012, cet ouvrage retrace l’histoire des fouilles de Délos de 1873 à 1913 en exploitant les remarquables fonds d’archives manuscrites, graphiques et photographiques conservés à l’École française d’Athènes et dans quelques autres institutions françaises et européennes. Grâce à des textes et légendes rédigés en français, en grec et en anglais, et de nombreuses images en noir et blanc et en couleurs de grande qualité,  ce beau livre se veut accessible à un large public de chercheurs et d’amateurs.

Une quinzaine de pages de texte, ponctuées de quelques photographies et plans en pleine page, présentent d’abord l’histoire de Délos dans l’Antiquité, sa redécouverte par les voyageurs entre le XVe et le XIXe siècle puis la période des fouilles de 1873 à la première guerre mondiale. On y découvre les étapes de l’exploration de l’île, les moyens humains, techniques et financiers progressivement mis en place, les méthodes de fouille et de relevé, ainsi que les conditions de vie des archéologues et des ouvriers. Outre les découvertes les plus remarquables (monuments, sculptures, inscriptions…), le développement d’une politique scientifique d’exploitation et de publication des données et l’attention portée à la conservation des vestiges et à l’exposition des objets sont analysés afin de mettre en valeur l’apport considérable de l’exploration de Délos à l’histoire et à l’archéologie de l’Antiquité.

La suite de l’ouvrage est consacrée à la présentation de photographies, dessins et plans légendés répartis en sept chapitres thématiques, suivis d’une bibliographie sélective. Le premier chapitre, qui concerne Délos avant les fouilles, reproduit d’intéressants documents graphiques datés de 1200 à 1838 (expédition scientifique de Morée). Le second contient des photographies, dessins et documents d’archives relatifs à la vie des archéologues, des architectes et des ouvriers mykoniates, ainsi qu’aux directeurs de l’École française Théophile Homolle et Maurice Holleaux et au mécène américain le duc de Loubat. Les chapitres suivants nous font découvrir la fouille de Délos par secteurs : vues générales, sanctuaire d’Apollon et ses abords, quartier du théâtre, Cynthe et haute vallée de l’Inôpos, quartiers au Nord du sanctuaire d’Apollon. Aux photographies prises par les archéologues à partir de 1886, qui montrent les vestiges à peine mis au jour et le quotidien de la fouille, s’ajoutent de magnifiques dessins, plans et restitutions, pour certains aquarellés, réalisés par différents architectes et lauréats du Grand Prix de Rome (Henri-Paul Nénot, Camille Lefèvre, Albert Gabriel…). La présentation contiguë de clichés et de relevés des mêmes objets, ou de photographies des mêmes vestiges en cours de dégagement, puis restaurés, et de restitutions graphiques permet de se faire une idée de l’ampleur, de la variété et de la rapidité des travaux, associant la fouille à l’étude, à la publication et à la mise en valeur des découvertes. Un bel hommage aux pionniers de l’archéologie délienne et à la collaboration toujours fructueuse entre l’École française d’Athènes et l’État grec.

Claire Hasenohr, Université Bordeaux Montaigne

Publié en ligne le 12 juillet 2018