Paola GAGLIARDI, LE MUSE NELL’ECL. 10 DI VIRGILIO

Résumé. –Dans l’ecl. 10 de Virgile, les Muses jouent un rôle très important. Par leur absence déclarée aux vers 9-12 et dans l’invocation des vers 70-72, elles révèlent les limites de la poésie à l’égard de la consolation de la souffrance et annoncent l’abandon de la production bucolique de la part de Virgile.

Abstract. –In Virgil’s ecl. 10 the Muses have a very important part. In fact, both in their
absence declared in vv. 9-12, and in the invocation in vv. 70-72, they reveal the limits of poetry in relieving grief and foretell Virgil’s renouncing bucolic production.
Mots-clés. –