Pierre FRÖHLICH, Les magistrats militaires des cités grecques au IVe siècle a.c. (seconde partie)

Résumé. – Contrairement à un opinion répandue, au IVe s. a.C., les magistrats militaires ne se sont jamais totalement émancipés de la tutelle des cités grecques, ni à Athènes (première partie), ni dans le reste du monde grec (seconde partie). Bien plus, leurs fonctions « civiles » faisaient d’eux de facto des acteurs de premier plan de la vie politique des cités.

Abstract. – In the fourth century BC, contrary to a communis opinio, military officials were never able to break completely free from the domination of their poleis. This was true both in Athens (part I), and in the rest of the Ancient Greek world (part II). Moreover, their « civilian » duties had the effect of placing them in the forefront of the cities’ political life.

 

Pierre FRÖHLICH :Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne – UMR 8585 Centre Gustave Glotz.