Élodie CAIRON, « Vengeance posthume ». L’épitaphe pour Minacô

Résumé. – L’épigramme attique pour Minacô qui date du IIIe s. av. J.-C., témoigne d’une volonté manifeste d’exprimer, dans le cadre d’une forme poétique habituellement réservée à des sentiments conventionnels, l’existence d’un conflit important au sein d’une famille. La compréhension exacte du … Lire la suite