Eich (A.), Die Söhne des Mars : Eine Geschichte des Krieges von der Steinzeit bis zum Ende der Antike. – Munich : C. H. Beck, 2015. – 281 p. : bibliogr., index, fig. – ISBN : 978.3.406.68229.2.

Armin Eich[1] retrace les étapes du passage d’une violence accidentelle, exceptionnelle, à une violence monopolisée par une caste d’aristocrates, puis par des professionnels de la guerre. L’arc chronologique envisagé, très ample, court du Néolithique (7000 av. J.-C.) à l’Antiquité Tardive … Lire la suite