Thibaut CASTELLI, La chronologie des éponymes rhodiens de la fin du IIIe s. et du premier tiers du IIe s. Nouvelles hypothèses

Résumé. – Les nouvelles propositions chronologiques pour les éponymes rhodiens de N. Badoud et J. Lund incitent à réexaminer les datations proposées par G. Finkielsztejn et à établir ainsi une nouvelle hypothèse de chronologie pour la fin du IIIe s. av. J.-C. et les trois premières décennies du IIe s. av. J.-C., correspondant pour l’essentiel à la période III du timbrage amphorique rhodien. Au cours de cette étude, des hypothèses sont faites pour dater l’arbitrage rhodien dans le différend entre Samos et Priène en 183 et pour rajeunir de 9 ans les catalogues de Camiros par rapport à la proposition récente de N. Badoud.

Abstract. – The new chronological suggestions made by N. Badoud and J. Lund for the Rhodian eponyms call for a review of the dating proposed by G. Finkielsztejn and for a new chronology for the end of the 3rd century BC and the first three decades of the 2nd century BC. The hypothesis here proposed matches almost entirely the period III of the Rhodian amphora stamps. In this study, arguments are made to date the Rhodian arbitration in the dispute between Samos and Priene in 183 and to lower by 9 years the Camiros catalogs from the recent proposal of N. Badoud.

Thibaut CASTELLI, Paris Ouest Nanterre La Défense, ArScAn ; t.castelli@laposte.net