Valéry LAURAND, Énésidème et l’Académie : les pièges d’un langage sans horizon

Résumé. – Cet article se propose une lecture d’un passage du codex 212 de Photius dans lequel Énésidème justifie sa rupture avec la Nouvelle Académie, devenue, dans son scepticisme même, l’otage du dogmatisme du Stoïcisme qu’elle croyait pourtant combattre. Par-delà un retour à Platon, c’est à un usage renouvelé de l’elenchos socratique qu’invite Énésidème, tout en trouvant dans le langage à la fois la source du dogmatisme et la voie qui peut en libérer.

Abstract. – This paper proposes a reading of an extract of Photiusís Bibliotheca (cod. 212) in which Enesidemus justifies his break with the New Academy. Its scepticism had become hostage to Stoic dogmatism in spite of fighting against it. More than a return to Plato, Enesidemus suggests a renewed use of the Socratic elenchos while finding in language the source of dogmatism and thereby the way which offers a release from it.

Université de Bordeaux / LNS